Sortie de courbe

En skatepark, dans un bowl ou dans une rampe, il faut savoir s’engager… mais il faut aussi savoir sortir. Une fois dans la courbe, arriver à ressortir proprement sur son skate n’est pas très difficile et fait partie des incontournables que doit maîtriser tout skateur.

sortie de courbe

Bien sortir d’une courbe en skateboard

Rouler sur le plat s’acquiert rapidement. Apprendre à rouler en skatepark et dans les courbes vient ensuite. C’est plus difficile et il faut alors arriver à gérer les transitions sans perdre l’équilibre ni sa vitesse. Garder sa vitesse et en gagner est l’étape qui suit. Vient le moment ou il faut enfin arriver à sortir d’une courbe. C’est plus difficile que de sortir des autres modules mais ce n’est pas très compliqué.

Bien sortir d’une courbe en skateboard

Pour passer d’une séquence de roulage dans une courbe à une autre courbe impose de bien coller à la courbe. C’est le plus difficile. Le skateur doit toujours être perpendiculaire à la courbe sur laquelle il roule. Quand la courbe change, il faut donc adapter sa position et se pencher être toujours bien à angle droit avec les roues qui touchent la surface de roulement.

La situation se produit en skatepark sur les modules courbes (spine, pyramide, table, corner, quarter) mais aussi dans les pump-tracks et les bowls qui peuvent cumuler des courbes différentes sur plusieurs axes. Enfin, la situation se produit lorsqu’il faut sortir de la courbe pour rejoindre le plat situé au sommet : c’est le cas au sommet des quarters et pour toutes les rampes et bowls qui se terminent avec un coping.

Le second point fondamental est la vitesse. Autant en skatepark et sur tous les modules ou la transition est douce (angle net ou arrondi), on peut se laisser rouler, autant la présence d’un coping complique les choses. Pour passer un coping, il faut de la vitesse et un peu d’engagement. En effet, le coping ressort de la courbe : cet obstacle peut faire sauter les roues et déséquilibrer. Pour passer de la courbe au plat situé au sommet, il faut donc suffisamment de vitesse pour dépasser franchement le coping.

Sortir d’une courbe par étapes

  1. Tout d’abord, il faut arriver bien de face et avec suffisamment de vitesse. Suffisamment de vitesse signifie à prendre assez de vitesse pour pouvoir monter au moins 1 mètre plus haut si la courbe continuait.
  2. À l’approche du sommet, continuer tel quel. Le corps doit rester bien dans l’axe de la courbe.
  3. Lorsque les roues avant vont toucher le coping, les soulever légèrement pour ne pas taper.
  4. Continuer sur les 2 roues arrière tout droit et toujours bien perpendiculaire (comme si on roulait sur une courbe imaginaire).
  5. Dès que les roues arrières tapent le coping, se faire léger pour passer l’obstacle, se pencher vers l’avant et regarder la zone de réception imaginée. C’est la partie qui fait le plus peur.
  6. Maintenant que le coping est derrière soi, il suffit d’appuyer sur l’avant et de déplacer tout son corps pour revenir perpendiculaire à la zone de réception. S’il s’agit de replaquer sur une plateforme au sommet d’une rampe, il faudra placer le skate horizontalement et avoir le corps bien au-dessus.
  7. Plaquer les 4 roues en même temps et rouler. Amortir si besoin puis lever les yeux.

Les astuces pour passer d’une courbe à un plat en skate

  • Apprendre à passer toutes les roues d’un coup est nécessaire pour bien maîtriser la technique et pouvoir progresser.
  • Ne pas se pencher trop tôt. Il faut bien attendre que tout soit passé avant de se pencher vers l’avant. Sinon, gare au hang-up si le coping est un peu gros ou dans le cas d’un spine.
  • Se faire léger lors du passage et veiller à ce que les pieds collent bien à la board. Le choc contre le coping peut être soit déstabilisant s’il est mal préparé, soit un vrai atout en venant faisant sauter la board et en la plaquant contre les pieds.

Aller plus loin

  • Sauter avec l’aide de la vitesse ;
  • Sauter en rebondissant contre le coping ;
  • Grabber ;
  • Ajouter une rotation ;
  • Ajouter un wheeling ;
  • Tester les « plants » : il s’agit de sortir de la courbe, de poser un pied sur le plat puis de repartir dans la courbe. Idéalement, le corps doit bien rester dans la courbe pour que ce type de figure soit fluide et agréable à regarder mais la première partie de la figure est très similaire.

 

 

Vous êtes ici : Accueil > Figures > Courbe, park et transition > Sortie de courbe

Disaster

Disaster

Le disaster est une figure de courbe facile : elle se fait en marche arrière et la fin de la figure se fait en marche avant, c’est donc une figure qui ne fait pas peur.

Rock n’roll

Rock n’roll

C’est une figure parmi les plus simples et en plus elle ne fait pas peur : voici le rock n’roll, une figure qui se fait sur le coping au sommet d’une courbe et qui se termine par une rotation.

Axel

Axel

C’est la dernière figure de base à apprendre en courbe. Très utile, sécurisante et rentrant à tous les coups au bout de quelques mois de pratique, l’axel est une figure tremplin qui ouvre pleins de nouvelles possibilités une fois acquise.

Fs kickturn

Fs kickturn

Le frontside kickturn ou FS kickturn est le virage "dans le dos" qui se réalise principalement en courbe. Il y a deux types de virages possibles : en backside, le plus simple, et en frontside qui fait plus peur mais qui n'est pas si compliqué que ça. Le Fs kickturn...

Monter et descendre une courbe

Monter et descendre une courbe

Incontournable en skatepark et en rampe mais aussi en street, savoir monter et descendre une courbe en skateboard font partie des figures à maîtriser et à rentrer à tous les coups. Heureusement c’est facile.

Bs kickturn

Bs kickturn

Le virage relevé est un ultra-basique des figures de courbe. Indispensable sur les rampes et sur les quarters, c’est une des premières figures à maîtriser à tous les coups.

Rock fakie

Rock fakie

En courbe, le rock fakie est une figure incontournable qui s’apprend assez rapidement. Mais c’est une figure qui peut faire peur et dont les chutes sont mémorables.

Tape tail

Tape tail

En rampe, le tape tail est une figure essentielle qui s’apprend en quelques séances. Elle consiste à venir claquer son tail contre le coping en roulant en arrière

Grabs de base

Grabs de base

Attraper sa planche avec ses mains s’appelle grabber. Ça fait partie des figures incontournables de skate et certains grab sont très faciles à réaliser.

Carver en courbe

Carver en courbe

En courbe et plus particulièrement en bowl, il existe une technique incontournable pour aller vite sans trop de danger : cette technique s’appelle carver. Simple et efficace, cette technique permet de rapidement beaucoup s’amuser. Explications avec image et vidéo.

Rider un bowl sans (trop de) risques

Rider un bowl sans (trop de) risques

Bien skater un bowl, c’est connaître les règles basiques concernant cette pratique : une petite dizaine qui évitent les erreurs classiques des débutants et permettent de partir du bon pied pour progresser plus vite.

Apprendre à dropper

Apprendre à dropper

Figure basique incontournable, le drop fait souvent peur (à raison d’ailleurs). Trucs, astuces pour réussir au mieux ce tricks.

Savoir pomper

Savoir pomper

Explications simples sur la technique de base en courbe pour ne jamais mettre le pied à terre et gagner de la vitesse.

Comment rider un bowl en skate ?

Comment rider un bowl en skate ?

Le bowl c’est encore mieux lorsque l’on a la technique de base qui permet de carver sans mettre le pied à terre. Ça tombe bien, c’est assez facile à apprendre.

Pin It on Pinterest

Share This