Axel

C’est bien beau de pomper, tourner, dropper, faire des tape tails et des rock-fakie mais vient le moment ou ça titille de faire grinder ses trucks ! C’est à ce moment que l’axel arrive. Comme les autres figures de courbe, l’axel peut se faire en de multiples variations et la façon la plus simple est l’axel stall en back.

Axel grind en bowl

Axel grind dans un bowl

L’axel est une figure qui n’est pas très difficile et c’est une figure fondamentale qu’il faut absolument maîtriser. Par la suite, l’axel permettra de réaliser des grinds, de conserver et même de gagner de la vitesse, de prendre de nouvelles lignes en bowl et de se préparer au futur trick : en effet, une fois acquis, l’axel est une figure très stable qui permet de bien placer ces pieds et de contrôler sa vitesse pour lancer la prochaine figure.

Apprendre l’axel en skateboard

Pour réaliser un axel, plusieurs fondamentaux indispensables : savoir rouler en courbe, savoir dropper, savoir faire le kickturn en backside.

L’axel se décompose en plusieurs étapes :

  • Arriver quasiment de face à la courbe avec suffisamment de vitesse ;
  • En approche du coping, lever légèrement les roues avant et attendre que les roues arrières soient à proximité immédiate du coping. L’idéal est d’attendre jusqu’à ce que la roue arrière du côté du talon touche ;
  • À ce moment, deux mouvements doivent être réalisés :
    • Il faut enclencher une rotation en backside ;
    • Et, très important, il faut donner un bon coup en arrière pour « passer sur la plateforme ». Le corps ne doit plus être dans la courbe mais se retrouver sur le plat au sommet du coping. C’est cette étape qui permet de rester caler en haut de la courbe ;
  • Le truck arrière est désormais sur le coping et le corps bien en dehors de la courbe. La situation est instable d’autant plus que la rotation a été enclenchée. Pour la stopper et retrouver l’équilibre, il faut se pencher sur l’avant et venir appuyer le truck avant sur le coping ;
  • Désormais, la situation est stable et il est possible de rester en position d’axel autant de temps que souhaité ;
  • La partie difficile est faite, maintenant vient la partie qui fait peur ;
  • Pour ressortir d’un axel, il faut lever légèrement le truck avant et ré-enclencher le virage ;
  • Le corps doit plonger dans la courbe en même temps que la rotation s’engage. La planche doit devenir parallèle avec la courbe et c’est la pointe de pied du pied arrière qui appuie dans la courbe pour décrocher la roue côté talon qui est calée contre le coping ;
  • Une fois que la roue arrière s’est décrochée, le skate est de nouveau dans la courbe. Le corps doit, lui aussi, être dans la courbe et il suffit de plaquer les roues avant et de rouler comme en fin de virage ;
  • Une fois le coping derrière soi, amortir, lever les yeux et pomper.

 

Conseils pour mieux réussir l’axel en courbe

Il y a 3 difficultés avec cette figure : arriver à se caler, arriver à se sortir de la courbe et repartir. Pour simplifier ces points de difficultés, plusieurs pistes :

  • Au lieu de tout de suite vouloir se caler sur le coping et apprendre à bien sortir de la courbe, il est conseillé d’apprendre à sortir de la courbe. En roulant bien droit et avec suffisamment de vitesse, franchir le coping et rouler sur le plat. Cela force à sortir le corps de la courbe. Une fois que cet exercice est bien maîtrisé, le faire avec moins de vitesse et en engageant un petit virage en back afin de rouler sur la plateforme avec un angle. En forçant de plus en plus sur le virage, il est possible de monter la courbe, dépasser le coping et rouler presque parallèle à ce dernier ;
  • Pour bien se caler, il faut de la précision. Idéalement, le coping doit être calé du côté du talon. Mais c’est plus stable lorsque la majorité du truck est sur le plat et que le coping colle la roue du côté de la pointe de pied. Aucun problème pour être bien stable pour commencer. Il faudra juste bien replacer le truck avant de repartir ;
  • Le dernier point de vigilance est lié à la sortie du trick. Le risque est de faire un hang-up et de coincer le truck arrière sur le coping. Pour éviter cela, il faut bien attendre que la roue du truck arrière, côté talon, se soit extraite du coping. Bien placer son truck (voir point précédent) aide beaucoup ;
  • Pour s’habituer à cette figure, il est aussi possible d’apprendre à dropper en axel. Depuis la plateforme, il faut alors se positionner en position d’axel et bien placer son truck arrière. Ce n’est pas forcément plus facile, mais ça permet de travailler la sortie de cette figure ;
  • L’axel se fait sur un coping mais il est aussi possible de s’entraîner sur un plan incliné raide ou une courbe sans coping (une table de skatepark typiquement) ;
  • Attention à bien sortir de la courbe. C’est fondamental pour bien réaliser cette figure. Il faut pouvoir rester en équilibre sur le coping aussi longtemps que désiré. Si la courbe attire le skateur vers le bas, c’est que le corps est trop dans la courbe. Il est possible d’avoir les trucks qui touche le coping et de faire un axel dans la courbe mais ce n’est pas la bonne technique et ça ne permettra pas de faire toutes les figures qui reposent sur l’axel.

Que faire après l’axel ?

  • L’axel grind est la figure évidente à tenter ;
  • Le pivot est plus difficile mais est aussi la suite logique. Puis le pivot grind ou 5-0 grind ;
  • Savoir dropper en axel permet aussi de tester le roll-in : en roulant depuis le plat, plonger dans la courbe sans passer par l’étape de drop ;
  • Le fakie axel est assez facile. Au lieu de se caler en tape-tail, on se pose en axel ;
  • L’axel front est proche mais plus engagée. Certains mécanismes de l’axel back peuvent s’appliquer (la position du corps, la sortie) mais c’est une figure plus dure et sans visibilité ;
  • Et comme toutes les figures, il est possible de placer une variation avant ou après (sortie en revert, entrée en alley-hoop…) mais ce n’est plus du tout de niveau débutant.

Vous êtes ici : Accueil > Figures > Courbe, park et transition > Axel

Fs kickturn

Fs kickturn

Le frontside kickturn ou FS kickturn est le virage "dans le dos" qui se réalise principalement en courbe. Il y a deux types de virages possibles : en backside, le plus simple, et en frontside qui fait plus peur mais qui n'est pas si compliqué que ça. Le Fs kickturn...

Monter et descendre une courbe

Monter et descendre une courbe

Incontournable en skatepark et en rampe mais aussi en street, savoir monter et descendre une courbe en skateboard font partie des figures à maîtriser et à rentrer à tous les coups. Heureusement c’est facile.

Bs kickturn

Bs kickturn

Le virage relevé est un ultra-basique des figures de courbe. Indispensable sur les rampes et sur les quarters, c’est une des premières figures à maîtriser à tous les coups.

Rock fakie

Rock fakie

En courbe, le rock fakie est une figure incontournable qui s’apprend assez rapidement. Mais c’est une figure qui peut faire peur et dont les chutes sont mémorables.

Tape tail

Tape tail

En rampe, le tape tail est une figure essentielle qui s’apprend en quelques séances. Elle consiste à venir claquer son tail contre le coping en roulant en arrière

Grabs de base

Grabs de base

Attraper sa planche avec ses mains s’appelle grabber. Ça fait partie des figures incontournables de skate et certains grab sont très faciles à réaliser.

Carver en courbe

Carver en courbe

En courbe et plus particulièrement en bowl, il existe une technique incontournable pour aller vite sans trop de danger : cette technique s’appelle carver. Simple et efficace, cette technique permet de rapidement beaucoup s’amuser. Explications avec image et vidéo.

Rider un bowl sans (trop de) risques

Rider un bowl sans (trop de) risques

Bien skater un bowl, c’est connaître les règles basiques concernant cette pratique : une petite dizaine qui évitent les erreurs classiques des débutants et permettent de partir du bon pied pour progresser plus vite.

Apprendre à dropper

Apprendre à dropper

Figure basique incontournable, le drop fait souvent peur (à raison d’ailleurs). Trucs, astuces pour réussir au mieux ce tricks.

Savoir pomper

Savoir pomper

Explications simples sur la technique de base en courbe pour ne jamais mettre le pied à terre et gagner de la vitesse.

Comment rider un bowl en skate ?

Comment rider un bowl en skate ?

Le bowl c’est encore mieux lorsque l’on a la technique de base qui permet de carver sans mettre le pied à terre. Ça tombe bien, c’est assez facile à apprendre.

Pin It on Pinterest

Share This