Liste de figures pour bien débuter

Débuter en skateboard n’est pas ce qu’il y a de plus facile et il faut une bonne dose de motivation et d’abnégation pour passer les inévitables chutes et les bobos qui accompagnent sans faute cette période d’apprentissage. Mais quel plaisir de rentrer les premiers tricks !

boneless skateboard

Un boneless par dessus un gap

Alors pour ne pas dégoûter les apprentis skateurs, voici aujourd’hui une liste de figures à tester lorsqu’on débute en skateboard. Cette liste n’est pas exhaustive mais elle permet d’essayer des figures de technicité progressive. Car en skateboard comme dans n’importe quelle pratique, griller les étapes ne sert à rien et fait, au final, perdre plus de temps que d’en gagner. Les premières figures proposées ne sont pas toutes très fun mais elles permettent de valider les bases. Petit à petit, le skateur débutant gagnera en maîtrise, en précision et en habileté pour essayer les figures d’un niveau supérieur.

Cet article est un complément des articles ci-dessous :

Les figures de skateboard pour débutant une fois que les bases sont acquises

  1. Le ollie. Encore et encore le ollie. Ben oui, il est tellement indispensable qu’il faut le rentrer à 100%. Un skateur débutant devrait passer la moitié du temps à rouler sur toutes sortes de spots et de modules et l’autre moitié du temps à faire des ollies. C’est certainement extrême comme point de vue mais qu’est-ce que ça facilite la progression par la suite !
  2. Le no comply
  3. Le boneless
  4. Le slappy slide
  5. Le slappy grind
  6. Les premières figures de courbe : tape-tail et rock-fakie
  7. Le boardslide et le noseslide
  8. Le 180 front
  9. Le varial
  10. Le nose grab

No comply

Un no comply est une sorte de ollie ou le pied avant sort de la planche et ou le pied arrière claque le tail. Cela fait monter la planche et le skateur n’a plus qu’à sauter sur la planche avec son pied avant pour replaquer. C’est une figure qui passe particulièrement bien accompagnée d’une rotation en 180 front.

Ce qui est génial avec le no comply c’est que c’est une figure qui ne fait pas peur, qui est simple à rentrer et qui peut se faire partout.

Boneless

Le boneless ressemble au no comply. Le pied avant sort de la planche et sert d’appui au sol. Mais en plus du no comply, la main du skateur vient attraper la planche. Cela permet une plus grande maîtrise (la planche ne risque pas de partir n’importe où) et est beaucoup plus rassurant. Cette figure est vraiment agréable car on peut la placer sur tous types de spots et elle permet de multiples variantes.

Slappy slide et slappy grind

Les slappy sont des figures de glisse qui se font sans ollie. Pour cela, il faut trouver un spot adéquat. C’est très souvent un rebord de trottoir particulièrement glissant avec une entrée et une sortie. Cette configuration permet de venir presque de face et de transformer le mouvement de roulage sur le sol en un mouvement de glisse soit sur les trucks (slappy grind) soit sur la board (slappy slide).

Peu de risque de casse de matos ou de blessure avec ces figures. La difficulté est surtout de trouver le terrain de jeu idéal. Il y a déjà un article dédié aux slides et grinds sans ollie.

Tape tail et rock fakie en courbe

La courbe effraie souvent les débutants. Et c’est bien compréhensible : la hauteur, l’angle, la vitesse, le coping en métal ainsi que les chutes mémorables en drop (en arrière) et en rock-fakie (sur la hanche)  en refroidissent plus d’un ! Et pourtant, la courbe c’est simple et les tricks rentrent à tous les coups en quelques mois. Le tape tail et le rock fakie sont incontournables (c’est l’équivalent du ollie en street). Alors autant s’y mettre tout de suite.

Il existe un article dédié à l’apprentissage du tape tail. Le rock fakie arrive lui aussi.

Boarslide et nose slide

Bs boardslide en skate

Boardslide sur un rail de skatepark

Avec un ollie et les slappy dans sa liste de tricks validés, le skateur peut s’atteler aux « vrais » slides c’est à dire les slides avec un ollie en début de figure. Le boardslide et le nose slide sont les deux slides à essayer en premier. Le boarslide se fait idéalement sur une barre ronde ou carrée alors que le nose slide est plus simple sur un coin de type muret / curb.

Ces deux figures sont déjà expliquées sur ce site : apprendre le boardslide et apprendre le nose slide.

180 front

Les rotations skateur + planche sont l’étape qui suit. La plus simple des rotation est le demi-tour (180). Et le sens le plus facile est celui ou le skateur voit ce qui se passe devant lui : en roulant en marche avant, la rotation se fera face au buste avec les pointes de pied du côté de la rotation. Cette figure, c’est le 180 front et c’est une figure qui s’apprend en quelques jours. Au début, la rotation n’est pas très propre ni complète mais avec les semaines, le 180 front prend de la hauteur et la rotation devient entière.

Cette figure est décortiquée sur la page dédiée : apprendre le 180 front en skate.

Varial ou shove-it

une des figures les plus simples

Fakie shovit en skateboard

L’idée c’est ici de faire tourner sa planche à plat (on voit toujours le grip) sans que le skateur tourne. Ce type de figure se nomme varial ou shove-it, tout dépend si la planche décolle ou pas. Il faut un peu plus d’engagement car les pieds se désolidarisent de la planche néanmoins, ça reste une figure accessible en quelques heures de pratique.

Voir l’article dédié aux varials et shove-it.

Nose grab

C’est le grab le plus simple à réaliser. Il consiste à attraper avec sa main avant le nose pendant un ollie. Figure facile (l’avant de la planche se lève et facilite l’accroche), le nose grab n’est cependant pas très stable et souvent le pied arrière à tendance à se désolidariser de la board. Il y a peu de risque de chute mais la police du style risque de ne pas aimer. Bref, c’est une figure simple mais il n’est pas facile de la réussir avec goût.

Vous êtes ici : Accueil > Débuter > Liste de figures pour bien débuter

Savoir tourner

Savoir tourner

Il y a deux façons majeures de tourner en skateboard. Chacune a ses avantages et inconvénients et il est nécessaire de maîtriser les 2. Le coup de main est facile à prendre et en moins d’une semaine de pratique, il est aisé de savoir tourner.

Erreurs de débutants

Erreurs de débutants

Pour progresser en skate, il vaut mieux y aller progressivement et assurer ses tricks de base. Récapitulatif des 5 erreurs les plus courantes qui nuisent à la progression.

Savoir freiner et s’arrêter

Savoir freiner et s’arrêter

Freiner et s’arrêter sont des techniques primordiales à acquérir en skateboard. Que ce soit en skate de figure, en cruiser ou en longboard, il ne faut pas plus que quelques heures pour maîtriser les techniques de base.

Utiles les skatertrainers ?

Utiles les skatertrainers ?

Il s’agit d’un accessoire qui bloque les roues et qui permet de se concentrer sur les mouvements des ollies et autres rotations. À réserver aux vraies débutants.

Savoir pousser

Savoir pousser

Comment bien pousser en skateboard pour ne pas se fatiguer et être bien stable ? Comment s’améliorer afin d’avoir une poussée vraiment efficace ?

Frontside et Backside

Frontside et Backside

Savoir dans quel sens le skateur tourne, se positionne par rapport à un obstacle ou fait un trick peut être compliqué. Explication en image et en vidéo pour ne plus confondre front et back.

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Pour progresser plus vite, le skateur doit maîtriser certaines figures de base. Liste de figures à complexité croissante afin de prendre plaisir en skate et s’améliorer plus vite.

La technique du kneeslide

La technique du kneeslide

Savoir bien tomber pour ne pas se faire mal en courbe : c’est la technique incontournable du kneeslide.

Le placement des pieds en skateboard

Le placement des pieds en skateboard

Une bonne position de pieds permet de garder son équilibre, de pousser vite et de réaliser des figures avec tous les atouts en main. Pour le skateur, savoir placer correctement ses pieds sur sa planche fait partie du B.A.BA.

Débuter en longboard dancing

Débuter en longboard dancing

Tu as la bougeotte sur ta board et tu as envie de tenter quelque chose de complètement différent : voici le sidewalking / longboard dancing.

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Tomber fait partie du quotidien du skateur et rares sont les pratiquants qui ne se sont jamais vraiment blessé. Alors pour éviter au maximum les coups et les blessures, il convient de savoir gérer ses chutes afin qu’elles soient le plus anodines possible.

Progresser en skate

Progresser en skate

Quel est le rythme normal de progression en skate ? Est-ce grave de régresser ou de stagner pendant plusieurs semaines ?

Goofy ou regular ?

Goofy ou regular ?

Quel pied devant ? Est-ce mieux de rider en goofy ou en regular ? Peut-on changer de sens ?

Pin It on Pinterest

Share This