Rouler en mongo, c’est grave ?

En skateboard, il y a deux façons de pousser sa planche lorsque l’on a un pied dessus.

  • La façon classique revient à laisser son pied avant proche de la visserie avant et pousser avec son pied arrière. Une fois la poussée finie avec le pied arrière, ce dernier vient se placer directement sur le tail. Un regular laisse donc son pied gauche proche des vis de l’avant de sa planche pour pousser alors qu’un goofy laisse son pied droit.
  • Le skateur qui pousse en mongo utilise son pied avant pour pousser. Un regular mongo pousse avec son pied gauche alors que son pied droit reste sur la planche. Un goofy mongo pousse avec son pied droit alors que son pied gauche reste sur la planche.

Outre les considérations esthétiques que l’on ne juge pas (beaucoup diront que pousser en mongo c’est moche), pousser en mongo entraîne plusieurs problèmes :

  • Planche moins facile à diriger. Comme le pied qui est sur la planche est située à l’arrière de la board, la planche est moins stable et peut plus facilement partir de travers ;
  • Moins de puissance, moins de vitesse pour préparer un tricks. Ça c’est embêtant. Et lorsqu’il faut pousser fort parce que la zone d’élan est restreinte ou qu’il faut être le plus efficient possible, une poussée classique battra toujours une poussée en mongo ;
  • Une étape supplémentaire dans la poussée (replacer le pied à l’avant + déplacer le pied arrière sur le tail). La poussée en mongo n’est pas le meilleur geste pour pousser. À relativiser : rares sont les conditions ou gagner quelques centièmes ou quelques centimètres font la différence en skateboard.

Ceci dit, certains très bons riders poussent en mongo. Soit parce qu’ils ont appris ainsi et ne veulent pas changer. Soit plus fréquemment lorsqu’ils sont en switch et qu’il est plus pratique de pousser avec son pied habituel.

Mongo : faut-il ré-apprendre à « pousser en normal » ?

Pour ceux qui souhaitent arrêter de pousser en mongo pour avoir une meilleure poussée, tout n’est pas perdu avec la mauvaise habitude prise. Il faut ré-apprendre à pousser en plaçant différemment ses pieds. Le temps d’adaptation sera long (en mois) avant de se sentir vraiment à l’aise.

Mais avantage indéniable de l’ambidextrie : pousser en switch sera plus aisée. Moins visible, être ambidextre des pieds facilite l’apprentissage des tricks en switch mais aussi dans le sens classique : c’est une des miracles de la plasticité du cerveau…

Vous êtes ici : Accueil > Débuter > Rouler en mongo, c’est grave ?

Savoir tourner

Savoir tourner

Il y a deux façons majeures de tourner en skateboard. Chacune a ses avantages et inconvénients et il est nécessaire de maîtriser les 2. Le coup de main est facile à prendre et en moins d’une semaine de pratique, il est aisé de savoir tourner.

Erreurs de débutants

Erreurs de débutants

Pour progresser en skate, il vaut mieux y aller progressivement et assurer ses tricks de base. Récapitulatif des 5 erreurs les plus courantes qui nuisent à la progression.

Savoir freiner et s’arrêter

Savoir freiner et s’arrêter

Freiner et s’arrêter sont des techniques primordiales à acquérir en skateboard. Que ce soit en skate de figure, en cruiser ou en longboard, il ne faut pas plus que quelques heures pour maîtriser les techniques de base.

Utiles les skatertrainers ?

Utiles les skatertrainers ?

Il s’agit d’un accessoire qui bloque les roues et qui permet de se concentrer sur les mouvements des ollies et autres rotations. À réserver aux vraies débutants.

Savoir pousser

Savoir pousser

Comment bien pousser en skateboard pour ne pas se fatiguer et être bien stable ? Comment s’améliorer afin d’avoir une poussée vraiment efficace ?

Frontside et Backside

Frontside et Backside

Savoir dans quel sens le skateur tourne, se positionne par rapport à un obstacle ou fait un trick peut être compliqué. Explication en image et en vidéo pour ne plus confondre front et back.

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Pour progresser plus vite, le skateur doit maîtriser certaines figures de base. Liste de figures à complexité croissante afin de prendre plaisir en skate et s’améliorer plus vite.

La technique du kneeslide

La technique du kneeslide

Savoir bien tomber pour ne pas se faire mal en courbe : c’est la technique incontournable du kneeslide.

Le placement des pieds en skateboard

Le placement des pieds en skateboard

Une bonne position de pieds permet de garder son équilibre, de pousser vite et de réaliser des figures avec tous les atouts en main. Pour le skateur, savoir placer correctement ses pieds sur sa planche fait partie du B.A.BA.

Débuter en longboard dancing

Débuter en longboard dancing

Tu as la bougeotte sur ta board et tu as envie de tenter quelque chose de complètement différent : voici le sidewalking / longboard dancing.

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Tomber fait partie du quotidien du skateur et rares sont les pratiquants qui ne se sont jamais vraiment blessé. Alors pour éviter au maximum les coups et les blessures, il convient de savoir gérer ses chutes afin qu’elles soient le plus anodines possible.

Progresser en skate

Progresser en skate

Quel est le rythme normal de progression en skate ? Est-ce grave de régresser ou de stagner pendant plusieurs semaines ?

Goofy ou regular ?

Goofy ou regular ?

Quel pied devant ? Est-ce mieux de rider en goofy ou en regular ? Peut-on changer de sens ?

Pin It on Pinterest

Share This