Frontside et Backside

Pour bien décrire les figures réalisées, il faut utiliser un vocabulaire et une grammaire précise qui ne s’acquiert qu’avec la pratique. Et un des préalable indispensable consiste à comprendre le nom que l’on donne à la position du skateur dans l’espace et aux sens de rotation. Ainsi on ne dit pas droite au gauche car ça ne veut rien dire : suivant quel est le pied placé en avant sur la board et dans quel sens on roule, tout est inversé. Et comme c’est compliqué, ça ne rentre pas du premier coup et il est fréquent d’entendre des skateurs tout mélanger.

Il convient donc de différencier, 3 notions fondamentales :

  • Le stance du skateur : c’est la position de base des pieds goofy ou regular ;
  • Le sens de roulement : par rapport à sa position de base, est-ce que l’on roule vers l’avant (en allant vers le pied avant) ou vers l’arrière en fakie (en allant vers le pied arrière) ;
  • Le sens de la rotation : frontside ou backside.

Frontside (abrégé parfois front ou fs) veut dire devant. Backside (abrégé parfois back ou bs) veut dire derrière. Mais cette explication ne suffit pas. Ce qu’il faut prendre en compte c’est la position du skateur, le sens de roulement, la présence d’obstacle ou pas et le sens de la rotation.

Frontside et backside pour les rotations et les virages

explication du frontside et backside

Sens du virage et de la rotation en skate

  • Lorsque le début du virage ou la rotation expose l’avant du corps (le ventre) et que les yeux voient ce qui se passe, le sens de la rotation est frontside (rotation de face).
  • Lorsque le virage ou la rotation expose l’arrière du corps (le dos) et que les yeux ne voient pas bien ce qui se passe, le sens de la rotation est backside (dans le dos / on tourne derrière).

Frontside et backside pour les obstacles

explication du frontside et backside pour les obstacles

Quel sens par rapport à un obstacle (fs ou bs) ?

Pour les approches d’obstacles (un rail, un curb), c’est la position du skateur par rapport à l’obstacle qui va déterminer le bon terme à choisir. Ainsi si le skateur est dos à l’obstacle (si on le voit pas, si l’obstacle est côté talon), on dira que l’on est en backside. Si à l’inverse, l’obstacle est bien visible et du côté du ventre et des pointes de pied, on dit alors que l’on est en frontside.

Frontside et backside pour la courbe

Idem en courbe. Lorsque le skateur s’approche du coping ou du sommet de la courbe mais que ces derniers sont dans son dos (le sommet dans le dos et la vue vers le bas de la courbe) on dit que la position est backside. À l’inverse, si on voit bien le sommet de la courbe et que le bas est dans le dos, on est en frontside.

Frontside et backside pour les rotation de planche

Et si le skateur ne bouge pas et que seule la planche bouge (dans le cas de varial, shovit et autres bigspin par exemple…) ? Et bien c’est le sens dans lequel le skateur tournerait s’il suivait sa planche qui compte. La vidéo qui suit montre pleins d’exemples pour bien comprendre.

Vous êtes ici : Accueil > Débuter > Frontside et Backside

Savoir tourner

Savoir tourner

Il y a deux façons majeures de tourner en skateboard. Chacune a ses avantages et inconvénients et il est nécessaire de maîtriser les 2. Le coup de main est facile à prendre et en moins d’une semaine de pratique, il est aisé de savoir tourner.

Erreurs de débutants

Erreurs de débutants

Pour progresser en skate, il vaut mieux y aller progressivement et assurer ses tricks de base. Récapitulatif des 5 erreurs les plus courantes qui nuisent à la progression.

Savoir freiner et s’arrêter

Savoir freiner et s’arrêter

Freiner et s’arrêter sont des techniques primordiales à acquérir en skateboard. Que ce soit en skate de figure, en cruiser ou en longboard, il ne faut pas plus que quelques heures pour maîtriser les techniques de base.

Utiles les skatertrainers ?

Utiles les skatertrainers ?

Il s’agit d’un accessoire qui bloque les roues et qui permet de se concentrer sur les mouvements des ollies et autres rotations. À réserver aux vraies débutants.

Savoir pousser

Savoir pousser

Comment bien pousser en skateboard pour ne pas se fatiguer et être bien stable ? Comment s’améliorer afin d’avoir une poussée vraiment efficace ?

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Quels sont les premiers tricks à maîtriser ?

Pour progresser plus vite, le skateur doit maîtriser certaines figures de base. Liste de figures à complexité croissante afin de prendre plaisir en skate et s’améliorer plus vite.

La technique du kneeslide

La technique du kneeslide

Savoir bien tomber pour ne pas se faire mal en courbe : c’est la technique incontournable du kneeslide.

Le placement des pieds en skateboard

Le placement des pieds en skateboard

Une bonne position de pieds permet de garder son équilibre, de pousser vite et de réaliser des figures avec tous les atouts en main. Pour le skateur, savoir placer correctement ses pieds sur sa planche fait partie du B.A.BA.

Débuter en longboard dancing

Débuter en longboard dancing

Tu as la bougeotte sur ta board et tu as envie de tenter quelque chose de complètement différent : voici le sidewalking / longboard dancing.

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Apprendre à tomber pour éviter de se blesser

Tomber fait partie du quotidien du skateur et rares sont les pratiquants qui ne se sont jamais vraiment blessé. Alors pour éviter au maximum les coups et les blessures, il convient de savoir gérer ses chutes afin qu’elles soient le plus anodines possible.

Progresser en skate

Progresser en skate

Quel est le rythme normal de progression en skate ? Est-ce grave de régresser ou de stagner pendant plusieurs semaines ?

Goofy ou regular ?

Goofy ou regular ?

Quel pied devant ? Est-ce mieux de rider en goofy ou en regular ? Peut-on changer de sens ?

Pin It on Pinterest

Share This