Planche de skateboard

La planche de skateboard est l’élément principal d’un skateboard. Appelée aussi plateau, board ou deck son choix ne doit donc pas se faire à la légère.

Comment est construite une planche de skateboard ?

Typiquement, une planche de skate est composée de 7 plis de bois d’érable. L’érable est le bois préféré pour le skateboard car il a l’avantage d’être solide, suffisamment nerveux et de bonne tenue dans le temps. Idéalement, le bois d’érable sélectionné ne doit pas comporter de noeuds pouvant fausser le comportement de la planche et la fragiliser.

plateaux de skateboards suspendus

Mur de skateboard

On trouve parfois des planches avec quelques plis en moins/en plus ou réalisé dans des matériaux différents (plastiques composites) dont le but est de renforcer la planche ou encore de l’alléger.

  1. Ces 7 plis de bois bruts sont enduits de colle, disposés dans le sens des veines du bois (la longueur), puis pressés dans le moule d’une presse hydraulique : on obtient alors la planche préformée.
  2. Ensuite, une scie à ruban permet de transformer la planche rectangulaire en skateboard et de lui donner sa forme définitive.
  3. Les contours sont poncés, les trous pour la visserie des trucks sont percés.
  4. Dernières étapes, la peinture est apposée et une couche protectrice est appliquée sur l’ensemble du skateboard.

Largeur et longueur d’un skateboard

Parmi les facteurs clés que doit regarder le skateur, la largeur et la longueur de la planche figurent en tête de liste. Exprimées en pouces (1 pouce = 2,54cm), ces mesures vont conditionner les usages de la planche.

Pour un adolescent / adulte, les tailles classiques recommandées sont :

  • Skate > 8,25″ : Vert, pools, balade et oldschool,
  • Skate entre 8″ et 8,25″ : Bowl, rampes, skateparks
  • Skate entre 7,5″ et 8″ : Street

Concernant la longueur, les planches de skate oscillent classiquement entre 29 et 33 pouces.

Vite dit, plus une planche est grande et large, plus le skateur sera à l’aise dessus. Plus le skateur est grand et lourd, plus une planche de grande taille sera conseillée (ça casse moins). La pratique de la rampe ou bowl est facilitée avec une grande planche. Le amateurs de gaps, de gros sets de marche privilégieront eux aussi les grandes planches.

À l’inverse, une petite planche est tout indiquée pour les skaters préférant le street avec ses figures nécessitant de nombreuses rotations (flips, shoveit et dérivés). Les plus jeunes et les poids plumes seront plus à l’aise avec les petites planches.

Plutôt que la longueur, le skateur fera attention à la largeur. L’impact de la largeur est plus important que la longueur en pratique.

Enfin, tout est une question de sensibilité personnelle. Certains streeteurs aiment bien les grosses planches (Andrew Reynolds par exemple) et à l’inverse certains rampriders préfèrent les petites.

Nose et tail

L’avant relevé (le nose) et l’arrière relevé (le tail) n’ont pas toujours existé. Ce serait Mike Vallely qui aurait le premier utilisé un nose relevé dans le but de réaliser plus de figures.

Et même si à première vue tous les noses et tails se ressemblent, il suffit de monter sur les planches pour se rendre compte que beaucoup de choses changent sur quelques centimètres carrés de bois.
Avec une forme plus ou moins prononcée (plutôt en forme de stylo Bic pointu ou inversement assez aplati), les côtés relevés vont être utiles pour les slides et les départs de ollie. À ne pas négliger donc. La majorité des planches ont un plus gros nose.
Le choix se fait ici à la discrétion du rider.

Concave d’une planche

Une planche de skateboard n’est que très rarement plate. Lorsque le skateur pose le pied sur un skate, il va sentir que son pied est plus ou moins tenu par la planche. C’est le concave de la planche qui est responsable de cette sensation. Légèrement incurvée sur sa largeur, la planche permet donc :

  • De mieux retenir le skateur si la planche a du concave (adapté pour les airs et les gaps par exemple)
  • De faciliter les fliptricks si la plance a peu de concave (adapté pour les streeteurs).
skateboard

Le soleil rasant permet d’apercevoir le concave

Wheelbase

Il s’agit de l’intervalle entre les trous qui permettront de fixer les trucks. La distance moyenne se situe entre 13″ et 15″. Les plus grands préfèrent une distance plus grande car cela facilite le placement des pieds.

Dessin

Aucun impact sur la planche (ce n’est pas la couche de peinture qui renforce la planche) mais ça fait toujours plaisir de rider une planche qui plaît…

Vous êtes ici : Accueil > Équipement > Planche

Les skateboards n’aiment pas l’eau

Les skateboards n’aiment pas l’eau

Que craindre d’un skateboard qui a pris l’eau ? Comment sécher un skate mouillé ? Quels sont les trucs et les astuces pour négocier au mieux le risque « eau » ?

Quand faut-il changer de planche ?

Quand faut-il changer de planche ?

Les planches de skate subissent de nombreuses sollicitations. Cela les fragilise et vient un moment ou il faut les changer. Quand et quelles sont les bonnes raisons de changer son plateau de skateboard ?

Quelle largeur de planche choisir ?

Quelle largeur de planche choisir ?

La majorité des planches font entre 7,5 et 8,25 pouces. Comment choisir la bonne largeur de skate en fonction de son profil ? Est-il vrai que les planches fines sont réservées au street et les planches larges à la courbe ? Et quelles sont les plus solides ?

La planche idéale pour débuter en skateboard

La planche idéale pour débuter en skateboard

Lorsque l’on commence le skate, il n’est pas évident de savoir quelle planche choisir. Alors pour faire le bon choix, voici quelques point clés indispensables à lire avant tout achat.

Réparer un pet sur sa planche

Réparer un pet sur sa planche

Un choc un peu violent et voila que le côté relevé de la board est tout abîmé : c’est un pet et ça doit être réparé sous peine de voir sa board vieillir prématurément.

Pin It on Pinterest