Boneless

Le boneless est une figure de skateboard old-school qui permet de sauter en prenant appui au sol avec le pied et en grabant sa planche mais sans avoir besoin de réaliser de ollie. C’est donc une figure intéressante pour les débutants.

Assez facile à réaliser, cette figure nécessite néanmoins pas mal d’entraînement et de précision pour être réalisée avec style et amplitude.

boneless skateboard

Un boneless par dessus un gap

Apprendre le boneless

Comme beaucoup de figures, le secret du boneless consiste en un timing parfait. Comme il n’y a pas de ollie à réaliser, c’est une figure qui est très facile à tenter et en une après-midi seulement, il est possible de réussir ses premiers boneless.

  1. Le placement des pieds est primordial : le pied avant doit être sur les vis avant et le pied arrière doit être sur les vis arrière. Avec l’entraînement, le pied arrière pourra se décaler en direction du tail ;
  2. Avec la main arrière (main droite pour un regular et main gauche pour un goofie), il faut attraper sa planche en indy (entre les roues avant et la pointe du pied arrière). Pour cela, il faut légèrement s’accroupir ;
  3. Au moment ou la main attrape la planche, le pied avant doit sortir de la planche pour venir toucher le sol au niveau de la roue avant côté talon. Il ne faut pas trop soulever le pied mais plutôt le faire glisser en dehors de la planche ;
  4. Le pied au sol doit alors agir comme un ressort, se détendre et propulser le corps et la planche vers le haut ;
  5. Comme le skateur tient fermement sa planche avec sa main avant, la planche reste bien plaquée contre le pied arrière et l’ensemble se désolidarise du sol. Cette étape est importante pour le style de la figure : la main doit éventuellement forcer pour que le pied arrière plaque bien contre la board ;
  6. La phase d’atterrissage fait un peu plus peur que la phase de décollage : il faut arriver à placer le pied avant sur les vis avant et faire, idéalement, ce geste avant que le skate ne retouche le sol. Au début, le pied remontera sur la planche en même temps que la planche touchera le sol ;
  7. Une fois le pied avant de nouveau sur la planche, bien amortir et replaquer.

Conseil pour mieux réaliser le boneless

  • Cette figure peut être décomposée. Il est possible d’attraper la planche en main, de positionner son pied arrière sur planche et se tenir en équilibre ainsi. Cela permet de s’entraîner uniquement à la phase finale de la figure ;
  • Il n’y a pas besoin d’apprendre le boneless en roulant. Cette figure peut se faire à l’arrêt. Il est donc conseillé de faire les premiers essais sans vitesse. Puis, dès que le mouvement commence à être intégré, il faut essayer avec vitesse. Seulement une ou deux poussées suffisent pour avoir de l’élan et il ne faut pas aller trop doucement ;
  • Avec la vitesse, la qualité de l’enchaînement devient plus importante et c’est surtout le début de la figure ou se concentrent les principales difficultés. En effet, il faut arriver à poser le pied, attraper la board tout en continuant d’avancer. Si cette étape est réussie, le reste suivra sans trop de problèmes ;
  • Attraper la planche n’est pas forcément évident : attention à ne pas taper la planche contre les doigts, le tibia, le genou ou contre le figure ;
  • Pour mieux lever le boneless et faire sauter la planche, il est possible de déplacer le pied arrière en direction du tail. En faisant ainsi, enlever le pied avant fera mécaniquement lever la planche et avec l’entraînement, la faire sauter ;
  • Avec l’entraînement, le pied avant doit revenir sur la planche avant que cette dernière ne touche le sol : cela permet un bien meilleur contrôle ;
  • Le boneless doit se faire de façon fluide et donc rapide. La vitesse permet de gagner de l’amplitude et la poussée initiale avec le pied arrière permet de donner encore plus d’amplitude. Une fois que le boneless est maîtrisé, ce sont donc ces 2 points qu’il faut perfectionner : la vitesse et la poussée.
boneless skateboard

Drop en boneless ou boneless avec rotation depuis le banks ?

Que faire après un boneless ?

Le boneless est une figure géniale car elle peut se réaliser partout : en flat, au skatepark, en courbe, sur des marches… et même en début de figure.

  • Essayer une rotation en front est certainement une des variantes les plus simples et les plus efficaces. Il faut alors enclencher en début de figure une rotation en frontside. Cela donnera l’impulsion nécessaire à la rotation qui pourra se poursuivre en l’air. Le skateur replaque sa figure en marche arrière. Les skateurs sachant déjà faire un 180 front seront plus à l’aise ;
  • Il est possible de « tweaker » cette figure en poussant le pied arrière vers l’avant. En procédant ainsi, la planche va s’avancer vers l’avant puis revenir dans l’axe de déplacement. Il est ainsi possible de pousser le skate jusqu’à un angle de 90 degrés ;
  • À partir du moment ou le skate est tenu fermement en main, le poignet peut lui aussi lancer des rotations pour faire réaliser à la planche des shovit ou des flips. La phase d’atterrissage est alors plus complexe à réaliser.

Vous êtes ici : Accueil > Figures > Flat > Boneless

180 Back

180 Back

C’est une des figures incontournable après le ollie et c’est aussi une des premières rotations apprise en skate : le bs 180 n’est pas si difficile et s’apprend en quelques jours seulement.

Nose wheeling

Nose wheeling

Le nose wheeling ou nose manual est le wheeling version avancée : sur le roues avant. Pas évidente, cette figure reste néanmoins accessibles aux skateurs qui n’ont que quelques semaines de pratique dans les pattes.

Wheeling

Wheeling

Le wheeling, c'est simplement rouler sur les 2 roues arrière. Pas forcément besoin d'un ollie pour réaliser cette figure qui est un des basiques du skate mais qui est difficile à réaliser car elle nécessite beaucoup d'équilibre. Le wheeling ou manual est une figure...

180 Front

180 Front

C’est une des figures les plus simples après le ollie. Le 180 Front s’apprend en quelques jours et peut être utilisé tout le temps : c’est une figure fondamentale à apprendre en skate.

Les figures à base de ollie les plus faciles

Les figures à base de ollie les plus faciles

Le ollie est la figure indispensable. Il faut la rentrer à 100% des essais. Pour s’améliorer et aller petit à petit vers des figures plus difficile, voici plusieurs figures à base de ollie.

Erreurs fréquentes avec le flip

Erreurs fréquentes avec le flip

Le flip est une figure emblématique et une étape clé en skateboard. 5 erreurs banales à éviter pour mieux rentrer le flip.

Les 7 figures les plus faciles sans ollie

Les 7 figures les plus faciles sans ollie

Figures faciles à réaliser en skateboard avant de s’attaquer au ollie. Idéal pour apprendre un trick par jour, progresser sans sans rendre compte et se faire plaisir.

Apprendre le ollie

Apprendre le ollie

Plus facile qu’il n’y paraît, le ollie est le trick incontournable que souhaite réaliser tout skateur débutant. Je vous explique la technique pour y arriver rapidement ainsi que les trucs qui permettent de réaliser de meilleurs ollies.

Pin It on Pinterest

Share This