180 Back

Le 180 Back (ou Bs 180) fait partie de la palette de tricks de base du streeteur. Et plus généralement de tout skateur. Rotation de base ou la planche reste solidaire du skateur, cette figure reste néanmoins plus difficile que le 180 front car elle demande un peu plus d’engagement (on ne voit pas ou on va). Malgré tout, le 180 back reste une figure simple et qui a l’avantage de rentrer à presque tous les coups.

180 back en skateboard

180 back par dessus une barrière et 8 marches

Apprendre le 180 Back

Le 180 Back ne pose pas de difficulté majeure et c’est une figure qui peut s’apprendre en seulement quelques jours. Il faut maîtriser, au préalable, le ollie et être à l’aise avec le fait de rouler en marche arrière. Rien d’insurmontable et c’est donc une figure toute appropriée à tester au bout de quelques semaines de pratique.

La rotation se fait vers la droite pour un regular et vers la gauche pour un goofy. En tournant en back, le skateur tourne le dos (back) à l’action et ne voit pas ce qui se passe lors de la rotation. C’est la difficulté principale de cette figure.

  • Tout d’abord, rouler avec un peu de vitesse. Cette figure n’a pas vraiment d’intérêt à l’arrêt ;
  • Les pieds sont positionnés comme pour un ollie : pied arrière sur le tail et pied avant en retrait des vis. Il est possible de forcer un peu la position du pied arrière et le pousser un peu plus à l’intérieur du tail ;
  • Les épaules doivent enclencher franchement la rotation ;
  • Seulement lors que la rotation a débuté (45 degrés mini), il faut claquer le ollie ;
  • Le ollie va décoller et la rotation va entraîner les hanches et les jambes qui vont faire tourner la planche ;
  • Les yeux doivent regarder le pied arrière et l’endroit ou la planche va atterrir. Cela force à poursuivre la rotation ;
  • Lorsque le skate touche le sol, la rotation de la planche doit être complète. Une tolérance est possible mais il vaut mieux plaquer bien droit plutôt que de faire déraper les roues ;
  • Les épaules se réalignent alors dans l’axe de la board et il suffit d’amortir un peu, de relever les yeux et de regarder ou on roule.

Conseils pour réussir le 180 back

  • La clé de la figure est de lancer les épaules avant de claquer le ollie ;
  • Deuxième conseil important : le corps doit bien rester au dessus de la planche ;
  • Troisième conseil : la rotation est lancée par les épaules mais les yeux facilitent la fin de la rotation : il faut le lieu d’impact en fin de rotation. Cela force la rotation et facilite la position du corps dans l’espace ;
  • Il vaut mieux claquer un ollie solide pour cette figure. 20 cm (ou la hauteur d’une board sur la tranche) ;
  • Il vaut mieux avoir un peu de vitesse pour avoir le temps de bien tourner ;
  • Finir la rotation en revert en faisant glisser les roues arrière est possible (voir même souhaité – pour un late 180) mais cela ajoute de la difficulté et n’est pas, selon moi, une bonne habitude à prendre. La rotation doit être complète ;
  • Il est normal que les épaules terminent leur rotation une fois que les roues aient touché le sol ;
  • C’est le pied avant qui décide ou la planche va atterrir. En effet, le truck avant se retrouve rapidement dans sa position définitive et c’est le reste de la board qui continue de se déplacer. Dit autrement, s’il faut être précis, c’est le truck avant qui définit l’endroit ou la planche va se trouver en fin de rotation. Souvent, le skateur se déplace latéralement de la largeur d’une board lors d’un 180 back ;
  • Il est utile de savoir faire un revert 180 back au sol sans décoller les roues pour préparer le 180. À faire avec vitesse sur un sol glissant pour sentir la rotation et apprivoiser la marche arrière après la rotation en back.

Sur cette vidéo, le conseil est l’inverse. Faire un ollie et tourner les épaules après que la rotation soit enclenchée. À tester…

Progresser après le 180 back en skate

  • Essayer à l’arrêt ;
  • Essayer avec plus de vitesse ou par dessus un obstacle de plus en plus haut ou long ;
  • Essayer le 180 back sur tous les plans inclinés et courbes possibles : en montée, en descente, en transfert ;
  • Essayer le 180 back en descente ou en montée de trottoir / curb / box ;
  • Essayer en late 180 ;
  • Essayer le Fs Nose slide, le début de figure étant le même ;
  • Tenter le Nose grab, Sad ou Indy ;
  • Tenter le Bs 360 ou placer un flip au milieu – c’est carrément plus difficile…

Vous êtes ici : Accueil > Figures > Flat > 180 Back

Boneless

Boneless

Le boneless est un saut réalisé en skateboard avec un pied à terre et une main tenant le skate. Facile à apprendre et adapté aux débutants, ce trick s’apprend en quelques heures.

Nose wheeling

Nose wheeling

Le nose wheeling ou nose manual est le wheeling version avancée : sur le roues avant. Pas évidente, cette figure reste néanmoins accessibles aux skateurs qui n’ont que quelques semaines de pratique dans les pattes.

Wheeling

Wheeling

Le wheeling, c'est simplement rouler sur les 2 roues arrière. Pas forcément besoin d'un ollie pour réaliser cette figure qui est un des basiques du skate mais qui est difficile à réaliser car elle nécessite beaucoup d'équilibre. Le wheeling ou manual est une figure...

180 Front

180 Front

C’est une des figures les plus simples après le ollie. Le 180 Front s’apprend en quelques jours et peut être utilisé tout le temps : c’est une figure fondamentale à apprendre en skate.

Les figures à base de ollie les plus faciles

Les figures à base de ollie les plus faciles

Le ollie est la figure indispensable. Il faut la rentrer à 100% des essais. Pour s’améliorer et aller petit à petit vers des figures plus difficile, voici plusieurs figures à base de ollie.

Erreurs fréquentes avec le flip

Erreurs fréquentes avec le flip

Le flip est une figure emblématique et une étape clé en skateboard. 5 erreurs banales à éviter pour mieux rentrer le flip.

Les 7 figures les plus faciles sans ollie

Les 7 figures les plus faciles sans ollie

Figures faciles à réaliser en skateboard avant de s’attaquer au ollie. Idéal pour apprendre un trick par jour, progresser sans sans rendre compte et se faire plaisir.

Apprendre le ollie

Apprendre le ollie

Plus facile qu’il n’y paraît, le ollie est le trick incontournable que souhaite réaliser tout skateur débutant. Je vous explique la technique pour y arriver rapidement ainsi que les trucs qui permettent de réaliser de meilleurs ollies.

Pin It on Pinterest

Share This